Service de neurologie et Soins intensifs neuro-vasculaires

Service de neurologie et Soins intensifs neuro-vasculaires

hopital-de-semaineCette unité de 9 lits permet des hospitalisations programmées d’une durée de 3 ou 5 jours, particulièrement ouverte au réseau de neurologie libérale avec un accès au plateau technique du Groupe hospitalier et un avis consultatif diagnostic ou thérapeutique.

La demande d’hospitalisation doit-être adressée par mail à hds.neuro.sat@aphp.fr avec : le résumé de l’histoire médicale ou un courrier de consultation, la liste des examens complémentaires demandés et les coordonnées postales et téléphoniques du patient.

Pour tout savoir sur l’Accident Vasculaire Cérébral (A.V.C.), découvrez notre dossier spécial.

Avant un A.V.C.
Plusieurs facteurs de risques cardio-vasculaires peuvent entrainer un A.V.C.  Parmi eux, certains sont modifiables et d’autres non- modifiables. {Lire la suite}

Pendant un A.V.C.
L’Accident Vasculaire Cérébral (A.V.C.) est une « souffrance » brutale appelée  parfois « attaque » d’une région du cerveau. On distingue alors deux grands types d’A.V.C. : l’infarctus cérébral ou Accident Ischémique Transitoire (80 % des cas, artère qui se bouche) et l’hémorragie cérébrale (20 % des cas, artère qui se rompt). {Lire la suite}

Après un A.V.C.
De nombreuses personnes sont victimes d’A.V.C. chaque année en France. Les répercussions dépendent de la rapidité de la prise en charge, de l’étendue de la zone touchée et de la zone cérébrale atteinte. {Lire la suite}