Saint-Antoine

Trouver un médecin
Trouver une consultation

Nos actualités

vignette-Giving-Tuesday-

A partir du 27 novembre : Libérez votre générosité !

S’engager ou faire un don en faveur de notre hôpital c’est être acteur/trice à nos côtés !  Quel que soit sa forme, votre soutien nous permet de poursuivre nos missions d’amélioration de la qualité d’accueil des patients et de leurs proches lors de leur hospitalisation, d’offrir la meilleure prise en médicale et de poursuivre des programmes de recherche innovants.

Retour en image sur la journée AVC du 22 novembre

Le service de neurologie et Soins intensifs neuro-vasculaires dispose de 51 lits répartis de la manière suivante :
– 16 lits de neuro-vasculaire + 8 lits de soins intensifs
– 18 lits de neurologie générale
– 9 lits d’hospitalisation de semaine


 

photo anesthesie reanimation

Comment améliorer la prise en charge des situations critiques en anesthésie?

Les 30 et 31 octobre dernier, le département d’Anesthésie-Réanimation de Saint-Antoine organisait une formation par simulation haute-fidélité, au sein même du bloc opératoire.

Au cœur de cette démarche, l’organisation de séances de simulation haute-fidélité avait pour objectifs de tester les organisations et procédures du service, incluant des aides cognitives récemment déployées dans tous les sites d’Anesthésie.

Les hôpitaux Saint-Antoine, Trousseau et Tenon recrutent des manipulateurs en imagerie médicale.

Rejoignez une équipe dynamique et travaillez sur un plateau technique varié.

Contact :
Odile Tournemol, cadre paramédicale de pôle
Pôle Imagerie – Saint-Antoine, Tenon, Trousseau, Rothschild
odile.tournemol@aphp.fr • 01 44 73 60 98

endoscopie saint-antoine

Avec une superficie désormais triplée, le nouveau centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Saint-Antoine se donne les moyens de ses ambitions.

Si les interventions d’endoscopie sont principalement “programmées” ou réalisées en procédure d’urgence de jour, une grande garde d’endoscopie de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris est basée à Saint-Antoine, articulée avec une réanimation digestive au sein du programme “SOS urgences digestives graves”.

Suivez-nous !